Explosion industrielle chez BASF à Berlin, Allemagne


Explosion industrielleRisques industriels,  deux explosions inexpliquées chez BASF  à Berlin

Des morts à déplorer dans les usines BASF, pour deux explosions, chez le leader mondial de la chimie, il y a aussi des disparus et des blessés, selon la direction de BASF.

Des incendies se sont déclarés, suite à ces explosions industriels, dans le port fluvial de Ludwigshafen, au sud de Francfort, et dans la partie ouest de l’Allemagne, conséquences d’interventions sur les pipelines. Mais plus grave, 3 heures avant, une autre explosion était déplorée dans le land de Hesse, l’usine a dû s’arrêter, et l’on ne sait pas toujours les causes de l’accident.

C’est une explosion industrielle sur un site chimique, une encore une de trop

Il ne faut pas jouer sur les sentiments et les souvenirs, mais les anciens se souviennent encore des deux drames qui se produisirent le siècle derniers et qui laissèrent tant de mauvais souvenirs   1921  (585 morts), 1948  (207 morts) et 3800 blessés, dus à une explosion dans une usine d’ammoniaque.

BASF, est le premier chimiste mondial, il emploie des milliers de personnes, bien qu’à priori, il n’y ait pas de danger, les autorités ont néanmoins demandé à la  population voisine du quartier de rester dans leurs appartements, et de garder les portes et les fenêtres fermées. Les mêmes consignes ont été données aux écoles et garderies de tout le quartier de Edigheim.

Les réseaux sociaux, se sont chargés de faire savoir la situation dont l’ampleur en début d’après-midi, n’était pas forcément contrôlée, la mairie et la police locale ont relayé les alarmes ; Twitter faisait ressortir des gênes respiratoires et des irritations en tous genres, plusieurs téléphones d’urgence, ont été mis en place par les autorités et par BAASF.

C’est le plus gros site chimique du monde, 39.000 personnes et 10 kms carrés.

Immédiatement BASF a réagi pour rassurer les populations, et à travers UWE Liebelt, ils ont précisé que l’explosion ne présenterait pas de danger pour la population locale…. Etonnante précaution d’usage ?? , quand on ne sait pas avec certitude, les raisons de l’explosion ; quant au responsable des pompiers en milieu d’après-midi, il déclarait « Nous espérons maitrise l’incendie dans la soirée », ajoutant que plus de 100 pompiers étaient déployés.

Tout cela ne rassure pas la population, car peu le savent, mais selon l’agence DPA, ce site est bien connu pour traiter des gaz liquéfiés et des gaz hautement inflammables, et ce ne sont pas les immenses colonnes de  fumée noire, qui vont rassurer la population, qui s’interroge, d’autant plus que selon les informations, les explosions se sont produites dans les circuits d’approvisionnement des pipes lines, opérations dénommées de « Vapocraquage »

Sans vouloir alarmer outre mesure, rappelons aussi, qu’il y a deux ans en 2014, le même site fut déjà touché par  une explosion, et qu’il fallut déplorer un mort, et un nombre de blessés relativement conséquent.

Système alertes risques industriels.

Lancement sécurisé d’un plan de communication d’urgence lors d’alertes risques industriels avec la diffusion de messages pré enregistrés et personnalisables auprès des acteurs de la cellule de crise, population, employés,  par multiples médias disponibles sur Clever Multi médias:

  • SMS & Mails
  • Appels vocaux, Fax
  • Réseaux sociaux, Panneaux Lumineux
  • Fax & Pagers (E-messages, Jtech…)
  • Possibilité de sélection géographique des destinataires par l’interface cartographique.
  • Traçabilité des envois, des lectures ou écoutes du message et gestion des réponses.
  • Enregistrement des réponses des acteurs contactés.
  • Mise à disposition d’un numéro gratuit (vert) d’information.
  • Envoi de messages de fin de crise.

Source :

  • lesoir.be : BASF, un mort et 6 blessés dans l’explosion d’une usine BASF
  • latribune.fr : Explosion sur le site industriel BASF, plusieurs  disparus
  • lesechos.fr : Une explosion sur un site allemand du chimiste BASF

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *