Système Alerte Pollution : Surveillance qualité de l’Air


alerte-pollution-parisUn seuil élevé de particules fines : Airparif Alerte pollution sur Paris et l’Ile de France

Alerte pollution à Paris : La qualité de l’air sur la région parisienne continue de se dégrader, et pour la seconde journée consécutive, ma circulation alternée a dû être mise en place sur la région parisienne. Aujourd’hui mardi 7 décembre 2016, seuls les véhicules dont le numéro de la plaque d’immatriculation se termine par un chiffre impair auront le droit de circuler dans paris et dans 22 communes de la proche banlieue parisienne.

Déjà que la circulation n’est jamais aisée, d’autres problèmes sont survenus avec des incidents sur les réseaux du RER B, dont une partie reste inaccessible aux usagers, aussi devant tant de difficultés la préfecture de police annonce qu’elle se montrera compréhensive, surtout pour les véhicules provenant du Nord de Paris (région la plus affectée par les incidents du RER B).

  • La pollution en France continue, et Paris connait son plus grand pic de pollution depuis 10 ans.

Article initial mis à jour le vendredi 9/12/2016 – Paris et la région Parisienne connaissent le plus grand pic de pollution depuis 10 ans, et il n’est pas près de s’arrêter, si l’on s’en tient aux propos d’Airparif ; absence de vents, et inversion des températures font que les polluants s’accumulent près du sol, et la masse d’air se trouve coincée, avec la pollution qui va avec. Airparif précise : « Tant que les émissions de polluants restent stables, et que la situation climatique ne change pas, nous ne sortirons pas du pic actuel de pollution, hélas ».

  • La pollution n’est pas seulement à Paris, dans le Rhône Lyon et Villeurbanne sont aussi concernées.

Pour la première fois, la circulation alternée, est aussi imposée aujourd’hui vendredi à Lyon et à Villeurbanne, à cause d’un épais nuage de particules fines, les autorités ont dû se résoudre à faire comme en ile de France et à imposer la circulation alternée ; c’est très inquiétant car les particules fines, sont à l’origine de nombreuses maladies cardiovasculaires, respiratoires et neurodégénératives explique Madame Annesi-Maesano qui est épidémiologiste à l’Inserm.

  • La pollution peut-elle être réduite, définitivement ou durablement dans les villes ?

Oui si l’on en croit les experts, en faisant de la circulation alternée préventive, agissant ainsi en amont, selon les propos de Benoît Hartman (FNE), et oui encore en supprimant le diesel sans exception, car selon Isabelle Annesi-Maesano, les moteurs diesels sont responsables de près de 80 % des nanoparticules que nous avalons et qui traversent les membranes de nos cellules, enfin il convient de noter que ce qui va changer sur le long terme la donne, ce sera l’arrivée des véhicules propres solaires ou autres.

  • La pollution peut-elle être réduite demain dans les capitales Européennes ?

Ici et là, des essais sont prometteurs, à Londres, il a été instauré un péage pour pouvoir aller dans le centre de la capitale, à Stockhom ou à Rome, ont été installées des zones dites à circulation restreinte (ZCR), qui permettent d’alléger un peu la circulation en centre-ville en diminuant la pollution, et à Paris, la nouvelle vignette Crit’Air sera obligatoire dès le 01 janvier 2017, et c’est sans nul doute, le début de la mise en place d’une ZCR ou similaire, avec l’interdiction des quais de Seine et autres interdictions qui ne manqueront pas d’être annoncées dans les prochains jours.

  • Pourquoi  une Alerte Pollution en Ile de France, ?

Les conditions anticycloniques sont très favorables au maintien des particules dans l’air, et il n’est pas prévu de changement avant plusieurs jours (fin de semaine samedi soir), c’est-à-dire, que les perturbations vont probablement se renouveler pour ce qui reste de la semaine, selon le site Météo-France, ainsi il y a de grands risques pour que jeudi et vendredi soient aussi deux jours d’alternance.

Pour information, la circulation dite alternée est un dispositif géré par la préfecture de police et la Mairie de Paris, pour réduire et limiter les particules fines ou bien les oxydes d’azote (NOx). Lors des pics de pollution, en ne faisant circuler les véhicules qu’un jour sur deux, le premier jour, les véhicules se terminant par nombre pair, et les nombres impairs le lendemain.

Cette circulation dite alternée, valable pour tous les véhicules y inclus les motos  n’est pas souvent mise en action. C’est la quatrième fois, que cette décision a été prise, la première fois cela fut en  Octobre 1977, puis en Mars 2014 et en Mars 2015. Les contrevenants motos ou autos risquent une amende forfaitaire de 22 €uros, paiement immédiat et 35 € si payée plus tard.

  • Alerte Pollution en Ile de France, des exceptions !

Certains véhicules ne sont pas concernés par ces alertes pollutions, c’est le cas notamment des hybrides, de voitures électriques et des véhicules utilisant le GPL. Les véhicules de particuliers s’ils transportent au moins 3 personnes, ne sont plus concernées par la mesure, les bus, les taxis les auto-écoles, les dépanneuses et les engins de chantier sont aussi autorisés à circuler.

La police et certains véhiculent officiels n’ont pas non plus à respecter la consigne d’alternance, et c’est ainsi que certaines facilités sont accordées ces jours-là, par exemple autorisation de se garer dans Paris (parking résidentiels gratuits), Réseau REB, Bus et Metro parisien sont aussi gratuits, en clair tout est fait pour réduire la circulation de véhicules et faire baisser la pollution.

Alerte Pollution en Ile de France, qui contrôle l’air et la pollution !

Airparif, est une association de type loi 1901, chargé pour le compte de l’état et des pouvoirs publics de mettre en œuvre des moyens de contrôle et de vérification de l’air dans Paris et la banlieue. Cette association fur créée en 1979, et elle est agrée par le Ministère de l’Environnement et de l’Ecologie, avec pour rôle principal de vérifier à tout instant la qualité de l’air en Ile de France.

 

Airparif a trois missions principales :

  • Surveiller la qualité de l’air, grâce à des dispositifs de mesure et de simulation, évaluer ou faire évaluer les risques pour la santé sanitaire des citoyens.
  • Comprendre les phénomènes qui se passent et influent et évaluer, en utilisant des outils de dernière génération (modélisation), pour comprendre les changements climatiques
  • Informer tous les intervenants, les médias, l’état, les autorités et tous les décideurs en la matière, diffusant des alertes, et préparant ainsi les décisions pour la circulation alternée.

Pour finir, bien évidemment Airparif, fait partie d’Atmo-France,  qui est la fédération nationale qui regroupe toutes les associations françaises toutes régions confondues pour la surveillance et la qualité de l’air, sur l’ensemble du territoire français.

Et comme la loi le préconise, il y a une réglementation, qui se détermine par la Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie pour tous, du 30/12/1996, dénommée LAURE, et qui fixe comme objectif principal : que chacun à le droit de respirer un air qui ne nuise pas à la santé des habitants d’un pays ou d’une région donnée.

Plus d’information sur la pollution & la qualité de l’air en Ile de France avec Airparif

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *