La tempête Zeus 2017, va laisser des traces


Zeus porte bien son nom de Dieu du ciel, invoqué par les grecs pour le secours et la sauvegarde. Zeus était tout par le passé : Zeus était le ciel, Zeus était la terre,  Zeus était tout ce qu’il y avait au-dessus de tout et de tous. Zeus hier et aujourd’hui en 2017,  va nous laisser des traces, difficiles à effacer.

En France, les intempéries continuent, et la dernière en date dénommée Zeus a fait de sérieux dégâts. Hier soir 220.000 foyers étaient privés d’électricité, même si les alertes météo viennent d’être levées ce matin, Zeus laissera des traces, sur la ligne allant de la Bretagne aux Alpes.

 

Enedis annonçait des coupures de courant un peu partout 53.000 foyers en Bretagne, 52.000 en nouvelle Aquitaine, une situation qui s’apparentait à celle mémorable de 1999.

 

  • Deux automobilistes tués et plusieurs blessés

Hier matin, en Dordogne, un arbre de 20 mètre a écrasé une voiture et son occupant. Un peu plus tard dans la matinée, une branche a tué un chauffeur de camion dans les Alpes de Haute Provence. D’autres blessés sont à déplorer, dont un homme de 77 ans, qui marchait tranquillement dans la rue, et qui a dû être opéré d’urgence (BFM).

  • Des nouvelles rassurantes, par Météo France

Les intempéries se déplacent vers la mer Adriatique, les vents mollissent, et tout rentre dans l’ordre, mais les dégâts sont loin d’être solutionnés, c’est maintenant aux hommes d’intervenir, pour tenter de colmater et d’effacer les traces.

  • Etonnant des vents à plus de 200 kms/heure

Dans le département de l’Ain  (Drom), une mini tornade a été constatée, avec des vents super-violents, et supérieurs à 200 kms/heure. Les toitures sont arrachées, les foyers sont privés d’électricité, ils étaient dénombrés à plus de 180.000 par Enedis et ses équipes.

  • L’Isère et ses alentours, sont très touchés

Le vent en Isère a tellement été puissant, que plus de 500  interventions de secours ont été déclenchées dans le département. De même, les autorités signalent qu’un car de ramassage scolaire a été couché, heureusement aucun des 52 lycéens n’a été touché, mais le bus s’est couché sur la chaussée.

Des écoles ont été fermées (Sorbiers, dans la Loire), des vols annulés, et même le trafic SNCF a été très perturbé sur certains secteurs, surtout en partance de Lyon.

Les alertes viennent d’être levées, mais la prudence reste de mise, car  un pan entier de toiture, s’est envolé, 120 m2 de toiture rue Capitaine Belmont à Grenoble, et les interventions sont loin d’être terminées.

Sources :

Plus d’informations sur nos solutions :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *