Avis de Tempête : 3 Cyclones extratropicaux


Alerte météo et avis de tempête  : 3 Cyclones extratropicaux, affectent la côte Atlantique et le Golfe de Gascogne : Jürgen, Kurt et Leiv, ce week-end. Les côtes de neuf départements en alerte, ainsi que tout le Sud-Ouest

Alerte météo : Avis de Tempête 

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas, pas moins de 3 tempêtes consécutives, auront lieu d’ici lundi soir. Son concernées les côtes Atlantiques, le bassin d’Arcachon et presque toute la Bretagne, incluant aussi le Cotentin.

Des vagues très importantes sont annoncées sur les côtes des Pays de Loire, du Morbihan, du Finistère, en bref sur toute la Bretagne. Des vents en front de mer de 140-150 kilomètres/heures sont attendus, avec un peu moins de force à l’intérieur des terres de lors de 95/105 kilomètres/heure.

La forte dépression partira du golfe d’Aquitaine en passant par la Vendée, où l’alerte orange sera déclenchée, car la nuit du vendredi au samedi, verra le pic de la tempête. La Côte Basque ne sera pas épargnée non plus, comme le signale un prévisionniste de Météo France Mérignac, les vents en fin de nuit pourront aller jusqu’à souffler à 150 kms/heure, avec des vagues de 9-10 mètres.

L’intérieur, des terres un peu moins touché que les côtes par l’avis de tempête.

Bien que mouvementée, samedi dans la journée il y aura de nettes améliorations. Les concentrations se feront sur le Poitou, la Dordogne, les Charentes, le Limousin et la Gironde. Mais les rafales reprendront avec un peu moins de vigueur dans la nuit de samedi à dimanche, pour en finir dans la nuit de dimanche à lundi.

Certains sites vont jusqu’à annoncer une alerte rouge, pour ces tempêtes dénommées JÜRGEN, KURT et LEIV, qui a permis de constater des vents jeudi matin de 133kms/heures à Camaret (Finistère).

Enfin comment ne pas garder à l’esprit Xynthia (2010), heureusement que les coefficients de mer sont à la baisse explique Marc Madec (Météo France), mais la prudence reste de mise.

Avis de Tempête Météo : 3 perturbations consécutives, sur l’ensemble du Golfe.

Si l’on suit l’Institut de Météorologie, ce sont en réalité 3 perturbations consécutives de forte ampleur, dénommées Jürgen, Kurt et Leiv, que le golfe de Gascogne et les côtes atlantiques auront à subir ce week-end.

Hier dans la journée, un pic de 158,4 kms/heure a été relevé à Carballeda de Valdeorras (Ourense) dans Galice dans le pointe Nord Ouest de l’Espagne, c’est dire la force des vents attendus.

C’est tellement continu que certains prévisionnistes nomment cela un train de bourrasques, à tel point que les bateaux de pêche n’ont pas pu sortir, des vagues de 11 à 15 mètres étaient annoncées.

Les trois cyclones extra tropicaux JÜRGEN, KURT et LEIV, ont été relevés en catégorie deux, selon l’échelle de Klaus, et il est à craindre qu’ils ne fassent de sérieux dégâts.

Tempête Météo : Marcel, une nouvelle tempête annoncée

Actualisation de cet article 04/02/2017 – 10 Heures. Source

Les tempêtes actuelles ne sont pas terminées, qu’une nouvelle tempête est déjà annoncée nommée Marcel. Selon l’Université de Berlin, ce nom est du à Marcel Ziefle et en réalité, c’est la quatrième tempête de suite en 4 jours.

La situation au moment d’écrire le présent article est particulièrement difficile, avec au moins 250.000 foyers sans électricité (ENEDIS). Par ailleurs des TGV sont arrêtés sur les voies (arbres arrachés), avec des gares dont on a stoppé la circulation (Bordeaux Saint Jean), la situation est difficile en Gironde, Charente, et Charente Maritime.

 

Mais les tempêtes consécutives font non seulement des dégâts, mais aussi des morts, hier à Nantes, sous la force des vents, une personne a trouvé la mort, par la chute d’un mur.

 

Plusieurs départements sont en alerte météo vigilance rouge, et entre autres les marchés en plein air sont interdits, ainsi que les transports scolaires, en Gironde et en Charente.

 

Nous attirons l’attention de tous, car toutes ces tempêtes qui s’enchainent feront forcément des très gros dégâts, des pointes constatées à 148 kms/heure et d’autres annoncées à 160 km/heure, ne sont pas anodines.

 

Il convient donc de redoubler de prudence, et de ne sortir que si nécessaire. Selon les météorologistes, la tendance serait que les perturbations s’en aillent vers l’Est de la France, en perdant un peu de vigueur.

Plus d’information sur nos solutions :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *